fbpx

Demandez votre devis gratuitement en moins de 2 minutes

Le chauffage : faut-il l’éteindre ou l’allumer ?

Sur notre facture énergétique, le chauffage est la plus grande partie des dépenses d’un foyer. Malgré ce coût budgétaire important, il est bon de savoir comment manipuler son chauffage. Faut-il éteindre ou réduire la température lorsque vous quittez votre logement ? Quand est-il nécessaire de l’allumer ? Beaucoup de questions que nous allons élucider.

 

Sommaire :

  • Quel moment est le plus judicieux pour allumer le chauffage ?
    • Des astuces pour rallumer le chauffage tardivement
  • Quand doit-on éteindre le chauffage ?
    • Éteindre la nuit ?
    • Éteindre la chaudière ?
  • Quel mode de chauffage économique faut-il choisir ?
    • La pompe à chaleur air/eau
    • La chaudière à condensation
    • Le poêle à bois

Quel moment est le plus judicieux pour allumer le chauffage ?

Il n’y a pas malheureusement pas de science exacte pour connaître la date parfaite pour allumer son chauffage. En effet, la température extérieure, la qualité de votre isolation thermique, et votre ressenti, sont autant de facteurs faisant varier les résultats. Pour vous donner une fourchette, la période de chauffage idéale se déroule entre le 15 octobre et le 15 avril de l’année suivante. Comme vous avez pu le comprendre, les dates varient et cette période peut se clôturer en mars si la saison est douce.

 

Pour bien gérer le chauffage de votre foyer, voici quelques températures à respecter :

  • Entre 19°C et 21°C dans les pièces de vie ;
  • 17°C dans les chambres ;
  • Et 22°C dans la salle de bain lors d’une utilisation des sanitaires.

 

Des astuces pour rallumer le chauffage tardivement

 

Le mois d’octobre arrive, mais il est trop tôt pour rallumer le chauffage. Voici plusieurs solutions à votre disposition pour éviter un rallumage trop soudain :

  • Fermez les volets et/ou rideaux dès que la nuit approche. Vous gardez alors la chaleur à l’intérieur de votre logement ;
  • N’hésitez pas à porter plus de vêtements, comme des plaids ou des chaussettes, pour repousser l’envie d’utiliser le chauffage ;
  • Le mieux reste de rénover votre isolation thermique. En procédant à une rénovation énergétique par l’isolation des combles, des murs ou en remplaçant les fenêtres par du double vitrage, vous réduisez votre facture énergétique de l’ordre de 65%.

Quand doit-on éteindre le chauffage ?

Dès lors que le système de chauffage est enclenché, il est bon de ne plus y toucher. Si vous quittez votre logement, pour se rendre au travail par exemple, baisser le niveau de vos appareils est suffisant. Une démarche banale mais efficace, plus particulièrement si vos radiateurs possèdent des thermostats.

 

En termes de réduction, réduire son chauffage de 1°C réduit de 7% votre consommation énergétique. De plus, si votre absence est de longues durées (plus de 24 heures), il est plus intéressant d’éteindre votre chauffage.

 

Éteindre la nuit ?

La température adéquate dans les chambres se situe autour de 17°C. Tout éteindre n’est pas la meilleure solution. Il est préférable de réduire simplement la température sur votre radiateur. Encore mieux, vous pouvez ajuster la température intérieure grâce à un thermostat d’ambiance. Cet appareil régule de manière automatique la température de votre logement et évite une surconsommation énergétique.

 

Éteindre la chaudière ?

Au départ de votre logement, couper votre chaudière n’est pas recommandé. Surtout en hiver où il est conseillé de la laisser fonctionner, car elle permet la régulation de la température intérieure. A l’inverse, vous pouvez éteindre votre chaudière dès l’arrivée du printemps, lorsque les températures deviennent plus douces.

Quel mode de chauffage économique faut-il choisir ?

Aujourd’hui, il est facile de mettre de côté les anciennes chaudières au gaz ou à fioul polluantes et coûteuses. De nombreuses chaudières sont accessibles, et elles sont autant économes qu’écologiques.

Pour plus d’informations concernant l’interdiction des chaudières à fioul.

 

La pompe à chaleur air/eau 

Le principe de cet équipement est d’utiliser l’air extérieur pour chauffer votre réseau de chauffage central. Par ce système, la pompe à chaleur air/eau produit de la chaleur pour vos radiateurs, planchers chauffants et entretient (selon les modèles installés) vos besoins en eau chaude sanitaire.

 

Étant donné que la pompe à chaleur emmagasine des énergies renouvelables, cela représente une économie d’énergie de 60%, soit un total de 1 000 euros par an.

Pour plus d’informations concernant l’installation d’une pompe à chaleur.

 

La chaudière à condensation

Cette chaudière récupère la chaleur présente dans les fumées de combustion, pour la réinjecter dans son circuit. En somme, la chaudière à condensation consomme 25% de moins qu’une chaudière à fioul. C’est également un gain de 850 euros par an sur votre facture énergétique.

 

Le poêle à bois

Cette dernière option est très appréciée par les Français. Elle pollue peu et entretient une chaleur ambiante dans tout le foyer. En utilisant la combustion de bûches de bois, cet équipement vous fait également des réductions sur votre facture énergétique.

Partager cet article

Dernières actualités

Vous avez des questions ? Besoin d’aide ? Vous souhaitez un devis personnalisée ?

Contactez-nous en remplissant le formulaire de contact, nous nous engageons à vous répondre dans les meilleurs délais.