fbpx

Demandez votre devis gratuitement en moins de 2 minutes

MaPrimeRénov : Le chauffage premier en lice, l’isolation loin derrière

A l’instar du premier trimestre 2022, ce sont les travaux de chauffage qui gagnent le duel face aux travaux d’isolation quant aux financements de MaPrimeRénov’.

 

D’après l’Anah, ce sont près de ¾ des primes qui sont octroyés aux travaux de chauffage.

En effet, sur le premier semestre 2022, les ménages éligibles ont particulièrement sollicité MaPrimeRénov’ pour des financements de travaux de chauffage à hauteur de 70 %.

Ces travaux concernent des poses de chaudières à gaz THPE, de poêles à granulés, pomme à chaleur air-eau, …

Les travaux d’isolation thermiques (murs, sols, fenêtres,…) ne correspondent qu’à 21% des travaux financés.

Mais alors comment peut-on expliquer ce phénomène ?

MaPrimeRénov’ est une aide cumulable avec les primes Certificat d’Economies d’Energie (CEE).

 

  • Les travaux d’isolation thermiques laissés pour-compte…

Les travaux d’isolation ne bénéficient que partiellement des primes CEE suite à la modification de l’aide depuis 2021.

En effet, face à la diminution du Coup de Pouce en Juillet 2021, nous avons vu la suppression de l’offre isolation à 1 euro.

Pour en savoir plus sur la suppression de l’offre d’isolation à 1 euro.

 

Cette offre était si avantageuse qu’elle ne nécessitait aucun complément d’aide financière.

De ce fait, l’Anah n’a jamais pris en charge ce financement.
Aujourd’hui, l’isolation des combles se retrouve donc dépourvue de subvention.

 

Par ailleurs, l’arrêt de la double gratification des primes CEE pour les ménages aux revenus très modestes ainsi que la baisse des CEE pour l’isolation thermiques depuis mai 2022 expliquent tout autant la baisse des demandes de financement pour les travaux d’isolation thermique.

 

La diminution des demandes de financement pour l’isolation thermique est dommageable au vue des avantages considérables pour gagner en performance énergétique.

 

  • Les travaux chauffage mis à l’honneur

Contrairement aux primes CEE d’isolation thermiques, les primes liées aux travaux de chauffage restent d’actualité.

Coup de pouce chauffage permet de financer des travaux tels que l’installation d’une chaudière biomasse, de panneaux photovoltaïques, d’un appareil de chauffage très performant, ou encore la mise en place d’une pompe à chaleur. La prime CEE peut financer près de 4000 euros !

 

L’élargissement de MaPrimeRénov’ explique également l’augmentation des demandes de financement de travaux de chauffage.

 

En effet, un bonus de 1000 euros  supplémentaire pour tous les équipements fonctionnant aux énergies renouvelables est accordé aux ménages.

Tout savoir sur le bonus de 1000 euros de MaPrimeRénov’

 

Parmi les équipements éligibles à cette aide, nous avons pu voir l’augmentation des demandes de financement liés à l’installation de pompes à chaleur géothermiques ou de pompes à chaleur air-eau, ou encore à la pose de panneaux solaires, de chaudière biomasse…

 

  • La rénovation globale n’est que très peu sollicitée.

La rénovation globale a pour but de traiter l’ensemble des travaux de rénovation en une seule fois. L’objectif est d’atteindre une baisse significative de 55% des dépenses énergétiques, ces économies d’énergie sont immédiatement visibles sur les factures d’énergie.

 

La rénovation globale est finançable par MaPrimeRénov’ Sérénité. Cela ne représente que seulement 15 000 dossiers sur le premier semestre 2022. On observe une régression incontestable comparée à l’année 2021, où près de 45 000 dossiers ont été financé.

Partager cet article

Dernières actualités

Vous avez des questions ? Besoin d’aide ? Vous souhaitez un devis personnalisée ?

Contactez-nous en remplissant le formulaire de contact, nous nous engageons à vous répondre dans les meilleurs délais.