fbpx

Demandez votre devis gratuitement en moins de 2 minutes

Rénovation énergétique : les mesures des candidats à l’élection présidentielle

Le premier tour des élections présidentielles se tient le 10 avril 2022 et douze candidats sont dans la course à l’Élysée. Parmi tous les débats, le sujet de la rénovation énergétique est important pour beaucoup de français – notamment pour leur confort de vie, la transition écologique et surtout leur pouvoir d’achat. Hormis Jean Lassalle (Résistons !) et Nathalie Arthaud (Lutte Ouvrière), tous les candidats ont proposé des projets concernant la rénovation énergétique globale. Pour comprendre toutes ces propositions, cet article est fait pour éclairer votre lanterne. 

 

Sommaire :

  1. Les objectifs en matière de rénovation énergétique
  2. Quel est le budget alloué pour cette rénovation énergétique ?
  3. L’investissement financier de la rénovation énergétique
  4. Différentes propositions sur la rénovation énergétique

Les objectifs en matière de rénovation énergétique

Parmi les douze, trois candidats affirment vouloir une obligation de rénovation énergétique. On retrouve la personne de Jean-Luc Mélenchon (La France Insoumise), Yannick Jadot (Europe Écologie Les Verts) et Fabien Roussel (Parti Communiste). Même si les autres candidats n’ont pas exprimé de projet obligatoire, certains avancent des ambitions à atteindre :

 

  • 760 000 rénovations par an pour la candidate Anne Hidalgo (Parti Socialiste)
  • 700 000 pour Jean-Luc Mélenchon, Fabien Roussel et Emmanuel Macron (La République en Marche)

 

Le candidat des verts, Yannick Jadot, souhaite cinq millions de rénovations en l’espace de cinq ans. De l’autre, Valérie Pécresse (Les Républicains) trouve nécessaire de « doubler le rythme actuel des rénovations globales ».

 

Le reste des candidats n’ont pas exprimé d’objectif précis sur ce sujet. Éric Zemmour veut « investir dans l’isolation thermique des bâtiments ». Pour la personne de Philippe Poutou (Nouveau Parti Anticapitaliste) s’est également une importance « d’isoler thermiquement tous les logements ».

Quel est le budget alloué pour cette rénovation énergétique ?

Yannick Jadot et Fabien Roussel proposent plus de 10 milliards d’euros pour la rénovation énergétique. La même somme est allouée pour Emmanuel Macron, mais cela est à prendre avec des pincettes car la somme est destinée à la « transition écologique ».

 

Du côté de Jean-Luc Mélenchon, le budget s’élève à 6,2 milliards d’euros par an. Pour Marine Le Pen (Rassemblement National), cette dernière veut consacrer 25 milliards d’euros pour le remplacement des chaudières à fioul ; tandis que le candidat Nicolas Dupont-Aignan garantit 3 milliards d’euros à l’isolation thermique.

L’investissement financier de la rénovation énergétique

En ce qui concerne les aides allouées par l’État, voici les financements dédiés pour mettre en place la rénovation énergétique :

 

  • Créer un livret vert (combinaison du livret de développement durable et du livret A) et Régionaliser les aides financières à la rénovation énergétique : Valérie Pécresse
  • Créer une épargne « logement vert » pour financer la rénovation énergétique lorsqu’un français achète un bien immobilier : Marine Le Pen
  • Doubler le budget alloué à MaPrimeRénov’ : Nicolas Dupont-Aignan
  • 0 reste à charge pour certains travaux de rénovation : Emmanuel Macron
  • 0 reste à charge pour les ménages modestes : Fabien Roussel, Anne Hidalgo et Jean-Luc Mélenchon

Différentes propositions sur la rénovation énergétique

Outre la rénovation énergétique globale, les douze candidats énoncent différentes propositions, plus ou moins ambitieuses. Nicolas Dupont-Aignan met en avant l’idée de créer des « guichets régionaux d’orientation vers les aides ». Anne Hidalgo souhaite quant à elle encadrer les loyers par rapport à la performance énergétique du logement. Pour Yannick Jadot, le projet est de former « un vaste service public décentralisé pour la rénovation ». Une idée comparable à celle de Jean-Luc Mélenchon qui prône la mise en place d’un « guichet unique pour organiser la rénovation des biens ».

 

Pour l’instant, toutes ces promesses restent des promesses et il faut attendre les résultats du deuxième tour pour connaître les nouveaux dispositifs concernant la rénovation énergétique. Néanmoins, des aides restent à votre disposition pour des travaux de rénovation énergétique :

 

  • L’éco-prêt à taux 0 ;
  • La prime énergie, allouée par TotalEnergies dans le cadre des Certificats d’Économies d’Énergie (CEE) ;
  • La TVA à 5,5% sur la main d’œuvre et la matériel ;
  • Les aides des collectivités locales ;
  • MaPrimeRénov.
Partager cet article

Dernières actualités

Vous avez des questions ? Besoin d’aide ? Vous souhaitez un devis personnalisée ?

Contactez-nous en remplissant le formulaire de contact, nous nous engageons à vous répondre dans les meilleurs délais.