fbpx

Demandez votre devis gratuitement en moins de 2 minutes

Reste-t-il des aides pour le chauffage au gaz ?

Le Premier Ministre a annoncé le 17 mars 2022 la fin de l’aide financière MaPrimeRénov’ destinée à l’installation d’une chaudière à gaz à l’échéance 2023. Cependant, d’autres subventions continueront d’être accessibles pour les foyers français. Cet article est fait pour éclairer votre lanterne.

 

Sommaire :

  1. Toutes les aides financières à votre disposition
  2. Quelles sont les alternatives au chauffage au gaz ?

Toutes les aides financières à votre disposition

Dès le 1er janvier 2023, MaPrimeRénov’ ne sera plus effective pour l’installation d’une chaudière à condensation. Néanmoins, plusieurs aides restent à votre disposition pour entreprendre une rénovation énergétique au sein de votre logement.

 

Vous avez à votre disposition la prime énergie, souvent appelée CEE. Que vous soyez propriétaires ou locataires, vous pouvez bénéficier de cette aide pour réduire le coût de vos travaux énergétiques. De même, le taux de TVA réduit est toujours applicable pour les chaudières à condensation. Ce taux s’élève à 5,5% et s’applique immédiatement sur la facture de vos rénovations. Une dernière possibilité reste les aides locales. Il suffit simplement de se renseigner auprès de votre collectivité et savoir ce que propose votre localité. Si vous souhaitez cumuler toutes ces aides financières, il est encore possible de financer la somme restante avec un éco-prêt à taux zéro.

Avant 2023, il est toujours possible de financer l’installation d’une chaudière à condensation grâce à toutes ces aides financières – MaPrimeRénov’ inclus. De plus, l’aide de l’Anah peut atteindre 1 200€ pour ce modèle de chauffage.

Quelles sont les alternatives au chauffage au gaz ?

Il est possible que ces aides financières ne soient pas suffisantes pour une rénovation complète de votre chaudière au gaz. Pour pallier cela, vous pouvez toujours vous diriger vers différents modèles de chauffage. En effet, ce choix de supprimer MaPrimeRénov’ pour le chauffage à condensation est fait pour devenir plus indépendant du gaz russe et garantir  une consommation énergétique plus verte.

 

En effet, les moyens de chauffage alternatifs sont multiples. Les chaudières biomasses sont plus vertueuses et utilisent du bois-énergie. Le plus gros succès reste les pompes à chaleur par son intérêt auprès des français et sa réduction drastique des factures énergétiques. Ces pompes à chaleur s’alimentent principalement grâce à l’eau ou l’air. De plus, pour accompagner cette transition écologique, l’État français a augmenté de 1 000€ l’aide financière destinée au remplacement des chauffages fossiles par un chauffage à énergie renouvelable.

Partager cet article

Dernières actualités

Vous avez des questions ? Besoin d’aide ? Vous souhaitez un devis personnalisée ?

Contactez-nous en remplissant le formulaire de contact, nous nous engageons à vous répondre dans les meilleurs délais.