fbpx

Une prime controversée pour les pompes à chaleur

Le ministère de la Transition Écologique a annoncé une aide supplémentaire de 1 000 € pour financer l’installation des pompes à chaleur. En effet, la volonté du gouvernement est de limiter les dépenses auprès des gaz russes et soutenir la transition électrique afin d’avoir une consommation plus écologique. Néanmoins, cette nouvelle mesure ne convient pas à tout le monde.

Ainsi MaPrimeRénov’ gagne 1 000 € lors de l’installation d’une Pompe A Chaleur (PAC) ou d’une chaudière à bois dès le 15 avril, et cela jusqu’au 31 décembre 2022. Cette réforme est faite pour permettre aux foyers modestes d’enclencher les rénovations énergétiques. Pour autant, même par cette hausse de prime, l’annonce rencontre des détracteurs.

La Capeb (syndicat professionnel des artisans du bâtiment) pointe du doigt « une mesure en trompe-l’œil ». En effet, les Certificats d’économie d’énergie (CEE) viennent s’ajouter à MaPrimeRénov’ afin que les ménages modestes et très modestes n’aient qu’une charge minime à dépenser. Pourtant, leur valeur baisse continuellement et ces 1 000 € ne vont pas compenser la hausse du reste à charge.

 

À cela, il faut ajouter que la plupart des PAC air/eau représentent un investissement conséquent. Le prix varie entre 9 166 à 21 300 €, soit en moyenne 13 779 €. La filière gaz ajoute : « Nous ne pourrons pas installer des pompes à chaleur partout ». Affirmant ainsi qu’une PAC pour le collectif ne peut pas exister et que l’installation massive de pompes à chaleur ne résoudra le problème de la pointe électrique hivernale.

   

Olivier Sidler conclut en disant : « Une pompe à chaleur ne fonctionne de façon optimale que si elle fournit une eau à 45 °C maximum, poursuit le spécialiste. Ce qui suppose d’avoir suffisamment réduit les besoins du bâtiment en le rénovant au niveau basse consommation, avant de l’installer. Se contenter de prôner la pose de PAC va faire exploser la pointe électrique en hiver. » Il est clair que les pompes à chaleur ne peuvent pas être les seuls outils pour contrer notre dépendance au gaz russe et assurer la transition écologique. 

 

Partager cet article
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur email
Partager sur whatsapp

Dernières actualités

Vous avez des questions ? Besoin d’aide ? Vous souhaitez un devis personnalisée ?

Contactez-nous en remplissant le formulaire de contact, nous nous engageons à vous répondre dans les meilleurs délais.

Votre demande a bien été envoyée, merci

Nous allons vous répondre dans les plus brefs délais.